Les criminels qui utilisent WhatsApp ou Signal peuvent-ils vraiment être surveillés ?

cyberguerre

Et si les forces de l’ordre obtenaient un moyen pour casser légalement le chiffrement d’applications comme WhatsApp et Signal, afin de surveiller les discussions des criminels ? L’Europe songe à mettre un tel dispositif en place, mais elle va se heurter à un mur à la fois éthique et technique. [Lire la suite]

Voitures, vélos, scooters… : la mobilité de demain se lit sur Vroom ! https://www.numerama.com/vroom/vroom//

The post Les criminels qui utilisent WhatsApp ou Signal peuvent-ils vraiment être surveillés ? appeared first on Cyberguerre.

You May Also Like