Signal enrage : non, son chiffrement ne peut pas être hacké par le « médiocre » Cellebrite

cyberguerre

La couverture médiatique d’un billet de blog rédigé par Cellebrite a fait sortir Signal de ses gonds. Non l’entreprise israélienne n’a pas cassé son chiffrement. En réalité, elle est seulement parvenue à collecter les données de l’application lorsque le smartphone est déverrouillé. [Lire la suite]

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo !

The post Signal enrage : non, son chiffrement ne peut pas être hacké par le « médiocre » Cellebrite appeared first on Cyberguerre.

You May Also Like