Cyberespionnage : « l’affaire SolarWinds » va bien au-delà de SolarWinds

cyberguerre

D’après le gouvernement américain, 30 % des victimes de l’opération massive de cyberespionnage attribuée à la Russie n’étaient pas clientes de SolarWinds. Autrement dit, dans près d’un tiers des cas, les hackers ont utilisé d’autres subterfuges que le désormais célèbre « Sunburst » pour compromettre leurs cibles. [Lire la suite]

Voitures, vélos, scooters… : la mobilité de demain se lit sur Vroom ! https://www.numerama.com/vroom/vroom//

The post Cyberespionnage : « l’affaire SolarWinds » va bien au-delà de SolarWinds appeared first on Cyberguerre.

You May Also Like