Pratique : ils envoient la demande de rançon sur l'imprimante de la victime

ZDNet

Des chercheurs en cybersécurité ayant travaillé sur les attaques de “Cobalt Mirage” qui ont eu lieu cette année affirment que certains des ciblages sont très étranges par rapport aux campagnes précédentes. De quoi s’interroger.

You May Also Like